Accueil‎ > ‎

État novembre 2019

 

Information concernant le projet de révision en cours du recueil Hymnes et Cantiques

Novembre 2019

Célébrez l’Eternel, invoquez son nom, faites connaître parmi les peuples ses actes ! Chantez-lui, chantez-lui des cantiques ! Méditez toutes ses oeuvres merveilleuses. Glorifiez-vous de son saint nom ; que le coeur de ceux qui cherchent l’Eternel se réjouisse ! 1 Chroniques 16 : 8-10

Chers frères et soeurs,
Depuis notre dernière communication en novembre 2018, le travail de révision du recueil Hymnes & Cantiques s’est poursuivi. Nous désirons vous donner quelques informations sur l’état d’avancement et les prochaines étapes.

Révision des paroles : cette partie du travail est en cours de finalisation ; nous reprenons actuellement les modifications envisagées suite aux retours de plusieurs relecteurs.

Musiques modifiées : nous avons également terminé le choix des nouvelles musiques, avec l’aide des groupes de chant qui ont testé les propositions ces trois dernières années. Actuellement, les partitions retenues sont en cours de relecture par deux musiciens qui travaillent avec les compositeurs.

Sélection de nouveaux cantiques : cette partie du travail est toujours en cours. Nous avons déjà retenu un certain nombre de chants, qui sont pour certains des reprises de divers recueils existants, pour d’autres des adaptations, et pour d’autres enfin des compositions inédites. Les dernières propositions, suffisamment abouties (texte en français associé à une musique), doivent nous parvenir avant fin janvier 2020.

Le travail de mise en page et de saisie des cantiques dans un logiciel d’édition a commencé, et va se poursuivre au cours de l’année à venir.

Nous espérons pouvoir dans le courant de l’année 2020 commencer à mettre progressivement sur le site internet (www.hcrev.ch) les partitions intégrant les paroles et les musiques définitives, ainsi que les chants ajoutés, afin que ceux qui le souhaitent puissent commencer à les apprendre.

Dans le but de faciliter l’apprentissage, plusieurs groupes de chant ont à coeur d’enregistrer l’ensemble des musiques nouvelles (modifications et ajouts) ; ce travail se fera aussi, si le Seigneur le permet, dans le courant de l’année prochaine, et les enregistrements seront également disponibles sur le site.

Nous terminons cette communication en demandant une nouvelle fois vos prières pour que le Seigneur mette sa bonne main sur ce travail et qu’il soit en aide à tous ceux qui collaborent. Nous ressentons les inquiétudes et les attentes que génèrent les changements envisagés. Ce recueil est précieux à tous et touche de près nos sensibilités personnelles. Nous demandons au Seigneur que ce travail puisse rencontrer son approbation et être pour la bénédiction des frères et soeurs et des assemblées.

Nous vous remercions de bien vouloir diffuser cette lettre d’information dans vos assemblées locales.
Recevez notre affection fraternelle.

Christian Aeberli                        Rémi Allovon                         Jean-Michel Bard
Timothée Neuenschwander     Alexandre et Eveline Roy




 

Document cadre pour l’ajout de nouveaux cantiques

Novembre 2018

Le 4e axe de révision du recueil Hymnes & Cantiques – l’ajout de nouveaux cantiques – est celui qui nécessite encore le plus de travail. Nous sommes encore à la recherche de cantiques à ajouter.

Voilà quelques indications à l’intention des frères et soeurs qui aimeraient proposer des nouveaux cantiques.
Thèmes des cantiques

Certains thèmes sont déjà fortement représentés dans le recueil actuel. Le but est d’ajouter des cantiques qui abordent des thèmes moins représentés, tels que :
  • la résurrection du Seigneur,
  • la prière,
  • la Bible, la lecture de la Parole,
  • le Saint Esprit,
  • les relations fraternelles,
  • la sanctification,
  • le service chrétien,
  • l’assurance du salut,
  • le témoignage envers le monde,
  • la discipline du Père,
  • l’évangélisation,
  • la cène.
De plus, des cantiques sur le thème si important de l’oeuvre et de la personne du Seigneur Jésus peuvent être proposés.

Les propositions sur d’autres thèmes ne seront pas systématiquement éliminées, mais pourraient l’être même si c’est un bon cantique. Ce sera en particulier le cas sur les thèmes très présents dans le recueil, tels que le Bon Berger ou la traversée du désert, pour ne citer que deux exemples.

Origine des cantiques

Les cantiques peuvent provenir de 3 sources :
  • Cantiques existants dans des recueils francophones (il ne faut prendre que les recueils autres que les Chants de Victoire, Chants de Grâce et de Gloire, Reflets 3, Venez à moi, Le Seigneur m’aime, Chants Joyeux, Cantique pour les enfants, Supplément Canadien, qui ont déjà été « épluchés » pour prendre des propositions).
  • Adaptation de cantiques existant en d’autres langues (il est possible de simplement proposer des cantiques que nous essaierons d’adapter ou alors de proposer une adaptation déjà prête).
  • Nouvelles compositions (avec ou sans musique).

Aspects à respecter dans les nouvelles compositions et les adaptations

  • Le lien entre le texte et la mélodie (prosodie) est essentiel pour la qualité d’un cantique.
  • Le texte doit être contemporain. Les règles de la poésie classique du 19e siècle ne sont pas indispensables pour un recueil édité aujourd’hui. Le verset « chantant et psalmodiant de votre coeur au Seigneur » (Éph. 5.19) nous est très important en rapport avec la révision du recueil. Le but n’est pas d’avoir des compositions d’un style trop soutenu ou purement littéraire, mais plutôt des compositions qui touchent le coeur et élèvent nos pensées vers le Seigneur.
  • Évitez les mots ou les tournures de phrases qui compliquent inutilement le texte. Le but n’est pas d’avoir un texte plat, mais pas non plus d’avoir un texte avec des tournures de phrases montrant que l’on a cherché l’effet littéraire plutôt que le contenu ou que l’on a essayé d’imiter des cantiques existants.
  • Les textes peuvent être en rimes, mais ce n’est pas une nécessité. Évitez les « e » accentués ou tenus sur les fins de mots.
  • Évitez les diérèses inutiles. Par exemple, « manière » devrait avoir 2 syllabes « ma-nière » et non pas 3 « ma-ni-ère ».
  • La musique ne doit pas être celle d’un cantique déjà très connu.

Aspects spécifiques pour des nouvelles compositions sans musique

Une bonne poésie n’est pas forcément un bon texte pour un cantique !
  • Quand on élabore un texte à mettre en musique, il est important de veiller à la régularité du rythme. Les enjambements et autres figures de styles qui changent le rythme d’une strophe à l’autre sont souvent difficiles à mettre en musique. La musique colle alors bien pour une strophe et mal pour la suivante.
  • Selon l’expérience de compositeurs, l’alexandrin n’est pas la longueur de vers la plus simple à mettre en musique. Des vers plus courts présentent moins de difficultés.

Et finalement une remarque pour les auteurs

  • Le travail de révision n’est pas une publication d’oeuvres. C’est plutôt un travail collaboratif. Si l’on envoie une composition, il faut accepter le fait que des adaptations puissent être demandées, pour les besoins de la musique ou pour des questions de paroles. Les auteurs qui soumettent des textes doivent être prêts à accepter cette éventualité.
Christian Aeberli                     Rémi Allovon                     Jean-Michel Bard
            Timothée Neuenschwander         Alexandre et Eveline Roy